Un nouveau Casino à Dinant en projet pour 2017

  30.12.2016 dans Casino, Tournoi, Actualités Belgique

Alors que le bâtiment actuel n'a qu'une quinzaine d'années d'ancienneté, l'annonce d'un nouveau projet de délocalisation du casino de Dinant du côté de l’ancien couvent de Bethléem, fait parler de lui cette semaine dans la presse et sur les médias belges.

En effet, la majorité en place envisage très prochainement la construction d’un nouveau bâtiment sur l’autre rive de la Meuse. Il faut savoir que la Ville se propose d'effectuer cette délocalisation à ses frais, et que le concessionnaire lui-même pourrait aussi également s’en charger.

La Ville reste propriétaire du Casino de Dinant
La Ville est actuellement propriétaire du bâtiment occupé par le casino et pourrait fort bien, à travers ce mécanisme des concessions, également devenir propriétaire de cette future et nouvelle infrastructure sur Dinant.
Richard Fournaux, bourgmestre de Dinant, déclare pour cette occasion dans la presse: «Au terme de la concession, nous serons propriétaire du nouveau casino aussi. Donc pour la ville de Dinant, sur le plan financier, au niveau de ses recettes annuelles, c'est un plus».

Il ajoute également «Le casino de Dinant, qui était, il y a 20 ans, le plus petit de Belgique, était menacé de fermeture. Il est devenu le plus gros de Wallonie, incontestablement… À un tel point qu'il manque de place»

Selon Mr Fournaux, la ville de Dinant reçoit à ce jour 450.000 euros par an de la part du casino ce qui prédit des retombées financières bien plus juteuses et importantes si l'établissement se développe à l'avenir.
Le projet avance très rapidement, car les premières esquisses seront présentées à la mi-janvier et les travaux devraient débuter avant les élections communales de 2018.

Il ne s’agit absolument pas d’une vague idée
Un marché public sera lancé dès le début de l'année 2017. Ce sera donc l'occasion pour la Ville de désigner un avocat spécialisé dans les concessions du, ou sur le domaine public et de pouvoir ultérieurement donner de l’espace à un casino qui en manque cruellement actuellement, selon les dires de son patron, Jurgen De Munck.
Ce responsable de l'établissement souhaite par la même occasion, offrir à sa clientèle des services hôteliers dans la foulée, et ce dans l’ancien Bethléem tout en ayant déjà signé un préaccord qui va dans ce sens, avec les propriétaires des lieux.
Sans compter que ce déménagement soulagerait également les parkings du centre-ville, ainsi que les riverains du casino qui se plaignent assez souvent de certaines nuisances causées par les clients.

Mais alors, que va devenir l'actuel casino ?
Dans le cas de l'aboutissement final de ce scénario, la salle polyvalente «Balnéaire» (communale) remontera alors d’un étage, pour prendre la place actuelle où sévissent les machines à sous et les tables de jeux.
Ce qui signifie que cela laissera donc un vaste espace libre au rez-de-chaussée du bâtiment (au niveau du halage) qui a déjà été promis par les autorités communales, au club local d’aviron qui était quant à lui à la recherche de nouveaux locaux plus grands.

On peut facilement parler d'un drôle de chamboulement à «la Dinantaise» qui risque de faire du bruit pour ce début d'année 2017 !