Le casino de Carnac vers une nouvelle ère ?

  06.01.2017 dans Tournoi

La plupart des casinos en France ont réalisé qu’il fallait changer de direction et évoluer. Finalement, le casino de Carnac a suivi cette voie et aujourd’hui, il espère grandir dans ce secteur.

Rachat
Le casino de Carnac a pu bénéficier de ce renouveau grâce au rachat de la société, SFBC Circus Casino. Cette entreprise avait promis un rafraichissement et une modernisation de ce casino et cette promesse a été tenue.


Innovation
Il aura fallu attendre le mois de janvier 2017, mais le casino de Carnac fait désormais peau neuve. Depuis quelques années, cet établissement de jeux n’avait pas connu de coup de neuf, ce qui a eu un impact négatif sur les recettes de l’établissement.

La moitié des anciennes machines à sous ont été remplacées par l’arrivée de 35 machines à sous. L’investissement est donc assez exceptionnel en ce qui concerne ce secteur des jeux, mais c’était le point fort de ce casino.

La concurrence est extrêmement forte dans ce secteur et il était donc nécessaire d’effectuer un « gros lifting ». Parmi les 35 nouvelles machines à sous, il faut noter la présente de 10 machines de dernière génération dont 3 produits inédits en France.


Mairie de Carnac
De plus, le casino de Carnac a mis en place de nouveaux accords avec la municipalité afin de limiter un peu plus les coûts et les taxes. Cette nouvelle direction permet d’être plus présent dans ce secteur des casinos.

Bien sûr, quand un accord a été établi avec une mairie, il faut toujours une nouvelle contribution. Le casino de Carnac s’est engagé avec la Mairie à réaliser d’autres travaux pour moderniser encore un peu plus ce casino et l’ouvrir sur d’autres activités.

Deux autres espaces de jeux sont en création, mais surtout, le directeur du casino s’est engagé à agrandir son restaurant afin de l’ouvrir un peu plus aux personnes qui ne sont pas clients de l’établissement de jeux.


Animations
De plus, afin d’attirer une clientèle encore plus exigeante, le casino de Carnac va devoir offrir de nouvelles animations. Des soirées à thèmes seront organisées afin de fidéliser une nouvelle clientèle et de nouvelles offres de repas seront proposées aux clients du restaurant.

Les associations locales devraient notamment jouer un rôle important dans cette nouvelle dynamique puisqu’elles pourraient être de plus en plus présentes dans le restaurant du casino. Sans payer de frais, les associations seront prioritaires pour organiser des soirées, des repas, des réunions...

Le casino de Carnac est situé dans une station Balnéaire en Bretagne, mais malgré cette belle situation géographique, les dirigeants de cet établissement de jeux se devaient d’apporter un nouveau souffle à leur « boutique ».

Le casino de Carnac peut désormais franchir un palier et « jouer » dans une autre catégorie, celle des « grands » casinos Français. L’évolution continue afin de ne pas mettre la clé sous la porte, car la concurrence est extrêmement forte dans ce secteur.

Les casinos français en pleine évolution

  06.01.2017 dans Tournoi

Depuis quelques années, les casinos en France évoluent et font de nombreux efforts pour ne pas disparaître. Comme aux Etats Unis, ces établissements de jeux ont compris qu’il fallait s’agrandir et diversifier l’activité.

De nombreux casinos en France ont décidé de réaliser des travaux pour survivre et pour proposer de nouvelles choses, alors que d’autres mettent tout en œuvre pour fidéliser leur clientèle.


Casino d’Uriage
Pour éviter la crise, le Casino d’Uriage a donc décidé d’améliorer ses offres. Les travaux auront coûté 5 millions d’euros afin de garder sa clientèle et d’attirer une nouvelle population.

Uriage c’est une station thermale proche de Grenoble, donc il fallait réagir pour éviter une désertification des joueurs. L’offre sera donc plus importante dans ce nouvel établissement avec notamment une formidable salle de spectacle (250 places), un restaurant moderne et plus encore.

Le Casino d’Uriage a même décidé de ne plus faire de contrôle d’identité à l’entrée afin que les clients puissent venir boire un verre ou manger sans aucun problème. Avec désormais 1 000 m² en superficie, 20 machines à sous supplémentaires ou encore un nouvel espace bar, cet établissement a changé de catégorie.


Casino de Bagnoles de l’Orne
C’est une grande et belle fête qui a été promise aux habitués du casino de Bagnoles de l’Orne. En effet, pour fêter ses 90 ans, cet établissement compte faire des folies. Différents évènements seront programmés pour cet anniversaire et de nombreux cadeaux seront à gagner. Voilà le programme qui devrait une nouvelle fois attirer de nombreux joueurs.

C’est en 1927 que le casino de Bagnoles de l’Orne a été construit et il n’a cessé de se développer avec des machines à sous dès 1992, des tournois de poker en 2011 etc.

La soirée d’anniversaire, le 4 novembre 2017, s’annonce donc exceptionnelle. Il y aura un repas cabaret avec un thème bien précis qui sera « les années 1990 ». Le tarif d’entrée pour cette soirée sera de 75 euros, mais à l’intérieur, les clients pourront bénéficier de nombreuses animations comme des jeux pour gagner des cadeaux, un tirage au sort pour gagner 90 euros de ticket et plein d’autres surprises.

Avant cette belle soirée d’anniversaire, tout au long de l’année, le casino de Bagnoles de l’Orne offrira une multitude d’avantages à ses clients fidèles avec notamment des places à gagner pour cette formidable soirée, un voyage d’une valeur de 1500 euros...

De plus, une nouvelle salle de jeux a été ouverte afin que les joueurs testent de nombreux produits. Ce sera une salle test, car les clients pourront ensuite choisir le jeu qu’ils voudront avoir à leur disposition dans le casino.


Conclusion
Les casinos en France ont donc compris qu’il fallait innover pour survivre et pour lutter contre cette forte concurrence, celle des casinos en ligne.

Transformer son casino, s’ouvrir à d’autres activités, récompenser ses fidèles clients, s’agrandir, offrir de nouveaux jeux, organiser de belles soirées..., voilà quelques orientations prises par les casinos français depuis quelques années.

Les établissements de jeux de casino en France n’ont qu’un seul modèle, c’est celui des casinos Américains.

Nouvel an réussit au casino d'Enghien-les-Bains

  06.01.2017 dans Tournoi

Voilà, nous y sommes ! La première semaine de janvier, la première semaine de l'année 2017. Une occasion pour tous de peut-être relever l'information du jour qui est un record de fréquentation de clients de casino. Et c'est la France qui le détient à ce jour pour 2017 avec un réveillon de la Saint-Sylvestre qui a permis au casino Barrière d'Enghien-les-Bains d'afficher complet, aussi bien autour des tables de jeux que celles du restaurant. Mais le casino ne compte pas en rester là, avec prochainement l'annonce d'une soirée spéciale pour le nouvel an russe...après tout, il ne faut pas oublier que cet établissement demeure le premier casino de France, avec près de 678 000 visiteurs par an !

Mais avant tout, petit rappel de ce qu'est ce casino
Le casino d'Enghien-les-Bains, ouvert en 1901, est situé sur les bords du lac d'Enghien. Il est très actif à proximité des thermes et endosse le rôle d'unique casino d'Île-de-France avec une gigantesque surface de 1 500 m2 dédiée aux machines à sous et d'une la salle de jeux de tables impressionnante. Ce casino dispose de deux restaurants, de trois bars mais également de deux hôtels pour les clients des thermes et du casino.

C'est en 1988, que le Groupe Barrière obtient alors sa concession et, quelques années plus tard, le droit d'exploiter en son sein des machines à sous. À ce jour, le casino d'Enghien-les-Bains est toujours le premier casino français en termes d'explosion du chiffre d'affaires.


Un record pour le casino français
Ce sont en effet 4 364 clients qui ont tout naturellement franchi les portes du casino ce 31 décembre 2016 au soir pour le réveillon du jour de l'an. Cela représente 430 couverts dressés et été servis alors qu'on en comptait que 290 le 31 décembre 2015. Mais il est intéressant de noter que la barre du record était déjà placée bien haute, car le dernier en date était du 31 janvier 2009, date à laquelle le casino d'Enghien-les-Bains avait recensé 4 010 entrées, enregistrées à l'occasion du nouvel an chinois.


Le casino remet le couvert pour le prochain nouvel an russe
Le casino ne s'arrête pas là et voudrait bien faire autant de visites pour la mi-janvier. C'est pour cette raison, et comme à son habitude, qu'il célébrera le nouvel an russe 2017 le samedi 14 et le dimanche 15 janvier prochains avec un menu thématique et vraiment spécial, ainsi qu'un spectacle unique pour l'occasion.

Ce soir du réveillon, le casino proposera alors à ses clients un menu spécial au restaurant le Baccara, qui sera entièrement redécoré pour fêter l'occasion et accompagné le samedi 14 janvier du Quartet Ivanovich pour un tarif de 59 € par personne (Boissons comprises). Mais ce n'est pas tout puisque l'établissement proposera à ses convives de poursuivre ensuite les festivités avec Ballet Russe de Paris "Prince Igor et les étoiles slaves" qui se produira au Théâtre du Casino le samedi 14 janvier à 20h.

Il y a fort à parier donc que le Casino va offrir à ses clients un voyage agréable au cœur de la Russie au travers de savoureux plats traditionnels et de spectacles hauts en couleur !

Le pachinko, le jeu de hasard préféré des Japonais

  04.01.2017 dans Casino, Actualités Belgique

2017, une nouvelle année ambitieuse qui annonce également un très grand chamboulement au Japon. En effet, le Parlement japonais vient d’adopter un projet de loi visant à légaliser les casinos sur son continent.
On peut vraiment dire que c'est une première dans l'histoire de ce pays jusqu'à présent très fermé à cet univers et des opérateurs de Las Vegas, comme Wynn Resorts , MGM Resorts, Caesars Entertainment, ou encore l’éditeur de jeux vidéo japonaise Sega, ont bien l'intention de sortir leur épingle du jeu pour profiter de cette aubaine qui leur est proposée depuis ce début d'année.

Selon la maison de courtage CLSA à Honk Kong, ce marché pourrait générer près de 40 milliards de dollars de revenus par an au Japon, surpassant la rentabilité actuelle générée par la ville de Macau devenue la capitale mondiale des jeux d’argent après son ouverture aux groupes étrangers en 2002.
Une occasion de faire le point sur les Japonais et les jeux de casino...

Un pays pas forcément majoritairement pour la légalisation
C'est un sondage effectué et diffusé par la télévision publique NHK, qui indique que près de 44% des Japonais sont opposés à la légalisation des casinos sur le territoire.
En effet, le principal facteur de cette crainte réside dans le fait que les Japonnais sont craintifs de voir se développer des troubles liés à l’addiction au jeu, comme c'est le cas à présent avec le pachinko !
Mais la population craint également de voir la pègre se livrer au blanchiment d’argent alors que le gouvernement quant à lui, voit dans les casinos une opportunité de booster le BTP, de créer de nouveaux emplois et de surtout développer le tourisme.
Un tourisme avec un objectif et une optique de ce gouvernement, d'atteindre 60 millions de visiteurs étrangers par an d’ici à 2030, alors qu'ils ne sont «que» 20 millions aujourd’hui.

Mais quel est le jeu qui remporte le plus grand succès au Japon ?
Actuellement, au Japon, les jeux d’argent sont incontestablement dominés par le fameux « pachinko»,des machines où des billes d’acier se faufilent entre des clous plantés sur un cadre vertical.
C'est en quelque sorte un appareil qu’on peut décrire comme un croisement entre un flipper et une machine à sous.
C'est un détaillant d'Osaka, à la fin de l'ère Taisho, qui aurait importée de Chicago, capitale de l'industrie du flipper à ce moment, la version originelle de ce jeu destinée à l'origine aux enfants qui pouvaient s'y amuser et la trouver dans des espaces de jeux en plein-air.

On recense plus de 12 000 salles de pachinko au Japon, avec plus de deux millions de ces machines, ce qui correspond en fait à un ratio de 1 machine pour 60 habitants! C'est dire du succès de ce jeu.
Le pachinko génère pas moins de 150 milliards de dollars de revenus par an via les Japonais qui y consacrent quand même près de 2,5% de leurs revenus mensuels !
Mais petite ombre au tableau, il faut savoir que l’industrie du pachinko est contrôlée en grande partie par la mafia (les yakuza), qui sait défendre ses intérêts au delà des autorités et jusqu’au sommet de l’Etat.

Principe de jeu du pachinko
Le principe est simple: les joueurs achètent un grand nombre de petites billes en métal. Ils s'installent, assis devant la machine et les insèrent ensuite dans la machine leur offrant l'unique contrôle de la vitesse à laquelle les billes métalliques sortent.

Elles tombent alors sur une surface de jeu verticale plantée de nombreux clous. Lorsqu'elles tombent dans certains trous, la machine déclenche alors un genre de machine à sous possédant trois roues.

C'est ici que l'adrénaline monte encore plus puisque, si trois symboles identiques sont obtenus sur la machine à sous, le pachinko délivre alors un grand nombre de billes, que le joueur pourra alors réutiliser pour continuer à jouer ou qu'il pourra échanger au comptoir des prix, pour choisir des cadeaux.

L'histoire de la carte de fidélité dans les casinos

  30.12.2016 dans Casino

On ne le sait pas forcément, mais pendant une grande partie du 20ème siècle, les machines à sous n’étaient présentes dans les casinos, que pour divertir les gens à leur arrivée ou leur départ.
Ce sont en effet les tables de jeux qui constituaient les principales attractions de l'établissement.
Ce qui favorisait donc les joueurs de table de jeux, qui pouvaient jouir d'offres et d'attentions particulières comme de nombreuses gratuités, au dépend des joueurs de machines à sous qui étaient quant à eux totalement ignorés.

Tout a changé dans les années 70 et 80
C'est en effet pendant cette période, touchée par un progrès technologique indiscutable, que la donne a changé dans l'univers des jeux de casinos terrestres. Les machines à sous ont évoluées en nouvelles machines à sous vidéo, à des années-lumière des modèles qui existaient auparavant.
En attirant toujours plus de nombreux joueurs, ces machines devinrent alors très vite la première source de revenus des casinos.
Mais cependant, il n'existait toujours pas de système de gratuité ou de récompense alléchante mise en place pour gratifier les joueurs de machines à sous de bonus et de cadeaux afin de les faire rester et revenir...jusqu'à ce qu’apparaisse la judicieuse et révolutionnaire carte de fidélité.

Tout a commencé dans les années 1980
C'est en effet le club Atlantic City qui fut le premier «Club de Machine à sous». Ils avaient trouvé cette astucieuse idée de suivre les joueurs simplement, afin de pouvoir les pister et trouver les meilleurs aux machines à sous.
C'est alors qu'ils ont opté pour la mise en circulation d'une carte de fidélité qui pouvait être insérée dans la machine afin de garder une trace du nombre de paris des joueurs.
Il ne fallut pas attendre bien longtemps pour voir tous les casinos dans le monde, adopter leur propre carte de fidélité offerte à toute personne qui en faisait la demande.

La carte de fidélité de nos jours
Actuellement, cette fameuse carte de fidélité est non seulement utilisée pour suivre les jeux de machines à sous, mais également les jeux de table.
On peut même noter que dans certains casinos, celle-ci peut même faire office de clé de chambre d’hôtel ou de méthode de paiement pour les consommations comme la nourriture, les boissons, ou encore bien d'autres à-côtés proposés par les Hôtels.

Cette standardisant du processus de manière universelle a radicalement changé la façon dont les casinos attribuent les gratuités à leurs clients les plus fidèles.
À présent, les points et les gratuités sont attribués sur un suivi précis du jeu, et non au bon vouloir du personnel du casino.

Les joueurs qui misent petit se sentent reconnus lorsqu’ils se voient attribuer une récompense et reviennent, car, il ne faut pas oublier qu'à l'origine, une carte de fidélité n'est rien d'autre qu'un outil marketing permettant de fidéliser un client tout en identifiant les plus fidèles afin de leur attribuer des avantages sous forme de services, cadeaux ou de remises dans l'unique but de les garder au sein de l'établissement !

<< 1 ... 128 129 130 ...131 ...132 133 134 ...135 ...136 137 138 ... 260 >>